Menu
Tribune d'un philosophe de l'action
Tribune d'un philosophe de l'action Gratuit

Réponse inédite d'un citoyen philosophe et politicien à la tribune des militaires. Une lettre qui mettra tout le monde d'accord, qui apaisera les courageux qui n'ont plus droit à la parole. Un texte de Vincent Salvadorini 

Messieurs les généraux.

D'après certains d'entre vous, il manque aux politiciens l'exemplarité, une vision nouvelle et une bonne paire de testicules. Je vous donne entièrement raison. Et c'est en ce jour de l'ascension que j'écris ce courrier, que je vous invite à transcender ce terrain de mines et champs de ruine en ma compagnie.

En effet, quand les républicains se déchirent et sèment l'injustice et le chaos dans le désir d'imposition de leurs idées contradictoires et limitées, qui de surcroît s'autodétruisent et de ce fait sacrifient nos personnes citoyennes de leurs guerres théâtrales inutiles et fratricides, il nous revient à nous, citoyens de la liberté, de nous placer, au-dessus d'eux et d'entrer définitivement par la grande porte. Ensemble prenons de la hauteur, sans cet orgueil de tous ces gens qui nous abaisseraient, si nous les imitions en force d'imposition amollissante et régressive.

Pour ce faire il faut créer notre futur parti de cette " France Libératrice et Courageuse ", pour mettre un terme au fatalisme ambiant. Je parle là d'un parti de dépassement de soi duquel aucun d'entre nous n'aurait à pâlir, lui qui se voudra le promoteur d'un passage à la vitesse supérieure, à un autre niveau, pour le meilleur retrouvé de la France. Ainsi naîtra un degré de liberté responsable jamais vu jusqu'alors, annonçant ainsi que l'opposition politique sénile et dépassée en mélanges politiques de tous bords invitant à la dégradation intellectuelle, financière, aux disputes et à l'isolement des citoyens au risque d'une guerre civile, n'existe plus entre nous, et que l'ensemble des complémentarités politiques différentes et utilement séparées, mais exemplaires et entièrement motivées sur ce à quoi elles aspirent avec leurs propres moyens, sont sur le point de surgir pour le bien être de tous et de la stabilité nationale. Et ce, même si cela fait mal à l'égo des politiciens et de leurs supporters, à leur envie d'imposition sur un tout, même par intérim, pour on ne sait quel but.

Ci dessous, voici l'ensemble des projets et réflexions qui changeront la France pour son maintient, sa stabilité, son épanouissement le plus entier.

1 - Le premier projet est l'Entreprise Citoyenne Souveraine Solidaire que vous connaissez de mon premier courrier, dont l'objectif est de redonner espoir à tous ces gens dits engagés et mécontents face aux fausses actions d'un socialisme mou et suceur de vitalité. Ici nous aurons le nouveau temple, le nouveau forum, le nouveau contre pouvoir d'un échange et d'une fraternité sans faille pour quelque chose de brillant en actions et réflexions de solidarité constantes. Entreprise Citoyenne Souveraine Solidaire qui doit avoir ce mérite que d'exister, au risque d'un fort et dangereux déséquilibre, et qui me semble tout aussi vitale que son contraire plus individuel pour l'avenir glorieux de la France et de ses citoyens, parce qu'empreint de complétude annoncée par possibilité de choix politique activement immédiat.

2 - Le second projet est la volonté d'un multiculturalisme politique territorial responsabilisant, où démocratie responsabilisante de chaque parti . Il s'agit d'une France où chacun des citoyens, chaque parti, entrera en action pleine dans et vers ce à quoi il aspire politiquement, socialement et financièrement. Son objectif et comme je vous le disais en introduction, de résorber les contradictions et manipulations politiques destructrices se succedant quinquennalement de gauche à droite et inversement, pour finir en mi figue et mi raisin, pour qu'aucune décision constructive, complète et véritablement engagée ne se dessine en perspectives positives. Ceci n'engendrant au fil du temps que l'absence de valeurs, la sénilité démocratique, l'opportunisme politique et économique, les mécontentements de mendicité et l'absence de responsabilité parmi l'ensemble des citoyens et des hommes politiques. Tout le monde est ainsi contaminé par ce mal envahissant et gangrénant qui malhereueusement oblige chaque personne à etre un tout dans un même temps alors que nous sommes tous différents. Mais je pense qu'à force d'être tout, de n'être ni de droite et ni de gauche à l'exemple de notre président et de notre parlement de vote démocratique à la majorité, et bien nous finissons par ne plus être rien, un néant sans aucune profondeur ni personnalité combative et motivée.

En effet, pour ma part, un pays n'est pas qu'une seule idée ou des idées qui s'imposent à un tout en se contredisant et s'autodetruisant au fil du temps. C'est plusieurs idées sociales et économiques différentes, amicalement et fraternellement séparées, mais conscientes de se compléter pour la force d'une France consciente et assagie. Chose qui devrait normalement contenter tout citoyen censé savoir où ils va de manière courageuse, plutôt que de semer la bipolarité maladive et dangereuse ; donc la faiblesse propagée pour un opportunisme politique saboteur .

Mais qu'est ce que le multiculturalisme politique en vérité ? Et bien il s'agit là de mettre les français devant un choix, là où plus personne ne se défile plus en vide et conflit politique et intellectuel, sauf peut être pour ceux qui ne savent pas encore où aller et finissent en général par échouer, puis devoir faire des choix qui font grandir. Espérons le à l'avenir, à moindre frais pour leurs semblables qui ont des idéaux et des projets à construire. Le multiculturalisme politique c'est aussi la complémentarité des sincérités où chaque camp oeuvre dans sa vigne et chacun dans son champ d'exemplarité pratique et

pragmatique de ses décisions. Pour moi, si les hommes politiques sont convaincus, je cherche avant tout à savoir s'ils sont convaincants. J'attends donc de ces politiciens convaincus, qu'ils fassent avant tout la preuve de l'efficacité de leurs système en action expérimentales avec l'ensemble de leurs supporters et adhérents, plutôt que de vouloir s'imposer à tous les autres. Que donc les socialistes fassent leur socialisme dans leurs entreprises, commerces et oeuvres de cotisations sociales. Que les les communistes fassent de même de leur côté et que les autres en fassent tout autant suivant leurs convictions et sans qu'aucun ne s'immisce dans l'esprit, les affaires, les économies et les trésors de l'autre. Car la France ce n'est pas une idée arrêtée qui s'impose à son peuple, mais la possibilité de choisir ce en quoi nous croyons pour des oeuvres en expériences et démonstrations véritables. C'est cela la vraie démocratie, la vraie liberté qui contentera tout le monde, ou au moins cette sincérité des gens courageux qui sont pour moi les plus importants pour l'évolution de ce pays. En espérant qu'un jour que chacun puisse avoir son territoire attribué sans qu'aucun autre ne veuille l'envahir ni le détruire coûte que coûte. Et cette chose est possible avec l'aide d'un organe gardien de la démocratie et au dessus de l'ensemble des partis politiques.

Pour autre exemple, le Multiculturalisme politique territorial ou commercial et social en un même pays, ce n'est pas mettre tout le monde sur un même bateau géant comme le Titanic, plus ou moins bien conçu et d'une pensée architecturale unique, qui coulerait avec tout le monde sur une même vaste étendue d'eau qu'est la France ou le monde, en cas d'avarie. Mais cette idée de multiculturalisme politique territorial, commercial et social est l'idée de construire plusieurs embarcations, plusieurs systèmes politiques plus ou moins efficaces, chacun oeuvrant heureux sur leurs étendues ou territoires attrinués avec le concours de leurs passagers volontaires. De cette diversité et multiplicité d'embarcations, naitrait alors de nombreuses richesses conceptuelles, mais aussi la possibilité d'avoir davantage de survivants en cas de naufrage. Embarcations et peuples français survivants qui seraient là pour empêcher les peuples venant d'autres étendues d'eau, de prendre financièrement et politiquement le dessus sur nous tous et notre pays salvateur, quand les autres ne penseraient qu'à profiter de nos faiblesses et de nos guerres intestines destructrices pour nous sucer les veines, nous envahir.

Alors certes, cela parait impossible et hérétique dans l'esprit des gens habitués, endoctrinés ou tirant profits malsains de cette situation dégénérative. Et cela semble difficile pour les citoyens à qui l'on obligeât depuis longtemps de mettre la plupart de leurs billes dans cet étrange panier commun rempli de pommes pourries. Mais nous pouvons aisément en projeter les esquisses, réaliser les bases pour une France plus sûre et plus équilibrée à l'avenir.

De plus, pour renforcer cette pensée qu'il ne s'agit pas d'une hérésie, mais bien d'un approche pragmatique engageant à la paix et aux choses durables, je dirais qu'une société à la politique bipolaire, ou perdue dans les méandres son cerveau droit et gauche en contradictions et où l'un se décharge sur l'autre sans sa propre unité et sincérité originelle, est capable des pires violences de skysophrénie dégradantes et deshumanisantes dans le temps, pour cette peur du risque d'une guerre civile que vous craignez de manière légitime, et ce jusqu'à s'en prendre aux gens qui n'ont rien demandé à personne. De plus, avez vous déjà vu un bipolaire être capable de construire sa vie de manière durable et sans conflits ? Replaçons donc le cerveau droite et le cerveau gauche à leur place, responsabilités, actions? réalités et créativités respectives, plutôt que de laisser le conflit de mélange se créer entre nous tous, là où l'un rejettera toujours la faute sur l'autre de manière toujours plus exponentielle et explosive dans le temps corrompu et égaré.

Ce que je pense de la solution du nationalisme établi sur les bases anciennes du mélange des idéaux politiques :

Le nationalisme est bienfaiteur un temps. Mais ce n'est pas en relocalisant et rencentrant les inégalités, les fourberies manipulatrices, les roublardises, les problèmes et les manques de courage venant de bases politiques et démocratiques falsifiées, que nous résoudrons pour autant les problèmes et sans sauvagerie à venir. Donc pas la peine aux politiciens corrompus ou perdus sur le Titanic de la république actuelle, d'espérer se cacher derrière cet artifice d'un nationalisme incomplet. En effet je connais des pays bien plus nationalistes et peuplés de gens fiers de leurs pays que la France, là où de nombreux drapeaux nationaux s'y arborent au devant des maisons, sans que cela ne choque personne. Et pourtant cela n'empêche pas les gens d'être extrêmement pauvre, sans recours salvateur, de contester et d'espérer quelque chose de plus libre et de meilleur par force de grands déséquilibres accentués à cause des homme politiques qui se succèdent et ne font rien de bon.

Ce que je pense des religions et solutions expérimentales vis à vis des craintes de divisions qu'elles engendrent :

Puisque que certains médisants ont traité les généraux de bande de catholiques conservateurs et complotistes, il est grand temps de leur montrer ( peut être et si vous le jugiez nécessaire pour ce temps ) que vous êtes quelque chose de plus extraordinaire en ouverture. Voilà pourquoi je pense que pour commencer, il faudrait proposer l'instauration d'une nouvelle religion d'état financée par les croyants et fidèles eux même. Cette nouvelle religion d'unification serait obligatoire pour les nouveaux immigrants croyants, et libre d'accès pour les citoyens français résidants venant d'autres religions et soucieux du rapprochement et d'une réconciliation voulue et consciencieusement réfléchie. Se serait une nouvelle religion regroupant l'ensemble des anciennes religions d'un dieu unique et prenant le meilleur de chacune dans un contexte présent, là où il est dit en chacune d'elles que Dieu reste au dessus des hommes et bienfaisant. Et que puisque ce Dieu est bienfaisant et au dessus des hommes, celui ci désire donc oeuvrer en réconfort et ouverture plus universelle pour la paix. En effet, pour ma part toutes les religions qui furent utiles et unificatrices en leurs temps sur des espaces donnés tout au long de l'histoire, ne demandent toutes, sans exceptions, qu'à évoluer et grandir vers plus de d'unité, de sagesse et d'ouverture novatrice lorsque les temps sont nécessaires à l'exemple de surpassement pour la paix. Ils n'y a donc pas de contradiction entre la séparation plus démocratique et libre des politiques et des oeuvres sociales que je propose au milieux de cette lettre, et cette envie d'une nouvelle religion d'état obligatoire pour les nouveaux venus, puisque tel est normalement leur but. Ou tout au moins c'est ce qu'elles prétendent en se disant pacifiques et soumises aux volontés de Dieu sans vouloir devenir mafieuses ou synonymes de craintes. Et c'est exactement ce que nous attendons tous, en tant que citoyens croyants ou incroyants, d'une religion qui s'installe en France et que nous espérons civilisée et largement plus lumineuse.

commentaireCommenter

actualités du même genre